Quelles sont les aides pour investir dans l’immobilier locatif ?

un banquier qui explique la bourse à une femme et un homme

Il existe différentes aides si vous envisagez de vous lancer dans l’immobilier locatif. Il est possible d’en bénéficier, que ce soit pour l’investissement locatif dans l’ancien ou dans le neuf. Ci-après quelques-unes des aides auxquelles vous pouvez avoir accès.

En parallèle : Comment saisir l'opportunité dans une région à fort investissement immobilier ?

Les principaux dispositifs d’aides à l’investissement locatif

Si vous remplissez certaines conditions en tant que propriétaire bailleur, vous pouvez bénéficier de réductions d’impôts. Parlons de quelques-uns de ces dispositifs d’aides dans l’immobilier locatif. Il y a le dispositif Denormandie qui est une réduction d’impôt sur le revenu. Un pourcentage entre 12 et 21 % est appliqué sur le prix de revient net du bien. Pour en bénéficier, vous devez être un particulier et acquérir un bien que vous vous engagez à mettre en location. Le logement en question doit être situé dans un quartier ancien dégradé. Consultez le Plan Action Cœur de Ville pour savoir si votre bien se trouve dans l’une des 222 villes qui bénéficient de ce dispositif. Si votre logement est localisé dans l’une des communes qui ont signé l’Opération revitalisation du territoire, vous pouvez aussi bénéficier du dispositif Denormandie.
Puis, il y a le dispositif Pinel qui concerne les logements neufs ou réhabilités. L’une de ses conditions, c’est que votre bien doit se trouver dans un bâtiment d’habitation collectif. Une autre condition : le logement doit se situer dans une zone où l’offre et la demande en logements locatifs sont en déséquilibre. Vérifiez que votre logement est bien à l’intérieur d’une telle zone tendue et si oui, vous pouvez faire une demande d’aide. La réduction d’impôt sur le revenu se base sur le prix d’achat du logement. Le taux de réduction est calculé selon la durée de l’engagement de location. Celui-ci est 12 % si vous louez votre bien pour 6 ans et de 18 % si cela dure 9 ans.

Cela peut vous intéresser : Les différents moyens de financer son investissement immobilier

Informations sur les aides à l’investissement locatif

Il y a un dispositif qui peut vous intéresser si vous êtes déjà propriétaire. C’est le dispositif Loc’Avantages. Il s’adresse à vous également si vous avez l’intention d’acheter une propriété pour la louer. La seule condition pour bénéficier de ses avantages fiscaux, c’est de louer votre bien à un prix au-dessous de ceux du marché. Naturellement, il y a des plafonds de loyer à respecter. Quant au taux de réduction proprement dit, il varie entre 15 et 65 % de vos revenus bruts fonciers. Pendant toute la durée de la convention et tous les ans, vous bénéficiez de cette réduction d’impôt. Il y a aussi le dispositif Cosse. Il s’applique à vous si vous louez votre bien à un foyer modeste pour un prix abordable. La réduction est de 15 à 85 % sur vos revenus locatifs.
Si vous vous demandez s’il est possible de cumuler ces dispositifs, la réponse est non. Ces dispositifs ne visent pas les mêmes opérations. Le dispositif Denormandie s’applique dans l’ancien alors que celui de Pinel s’applique dans le neuf. Ce dernier concerne une zone spécifique établie par la loi. De leur côté, les dispositifs Loc’Avantages et Cosse n’ont rien à voir avec les deux premiers. Vous avez donc à choisir entre l’une de ces aides à l’investissement locatif.