Comment déclarer un investissement Pinel ?

billet de 100€, papier, stylo et clé de maison

Investir dans le logement neuf suivant la loi Pinel promet du rendement. En effet, l’investissement locatif Pinel procure des revenus. À cet effet, le contribuable est tenu de déclarer son patrimoine immobilier pour que celui-ci soit éligible au dispositif Pinel.

A découvrir également : Les avantages de la location d'une unité de stockage à Toulouse

Les démarches pour la déclaration d’impôt Pinel

Concernant les démarches pour la déclaration d’impôt Pinel, vous devez connaître et suivre les points suivants.
D’abord, les caractéristiques de votre bien immobilier, sa gestion, le montant des loyers et la durée de l’engagement doivent être spécifiés sur l’imprimé 2044 EB. Vous devez vous positionner par rapport au statut du bailleur et à l’engagement de location.
Ensuite, puisque vous utilisez votre bien immobilier dans le but d’obtenir un rendement, vous êtes tenu de déclarer les impôts sur le revenu. Pour ce faire, établissez le bilan foncier en loi Pinel en remplissant le formulaire 2044 ou 2044 SPE.
Enfin, si votre bien immobilier est éligible au dispositif Pinel, la déclaration de votre investissement Pinel est un impératif dès la première année de son acquisition. Il en est de même pour l’établissement du bilan foncier.

En parallèle : Comment choisir sa maison sur plan ?

L’intérêt du dispositif Pinel pour le contribuable

La Pinel ou la réduction d’impôt concerne l’investissement locatif dont le bilan foncier est établi suivant le formulaire indiqué. Autrement dit, les revenus que vous tirez de votre bien immobilier en location devraient faire l’objet d’une déclaration fiscale. Les modalités de la location du logement et la durée de l’engagement, la situation de votre bien locatif, la rentabilité de celui-ci, tous ces éléments doivent figurer sur le formulaire. En gros, il s’agit de déduire du montant des loyers que vous percevez l’impôt à payer. Le dispositif Pinel prévoit quelques conditions relatives au loyer pour pouvoir bénéficier d’une réduction d’impôt.
Si vous êtes déterminé à faire votre première déclaration Pinel à l’administration fiscale de votre résidence, le guide du propriétaire proposé sur internet est fait justement pour vous.
Étant propriétaire d’un bien Pinel, vous êtes compté parmi les contribuables et par conséquent tenu de déclarer le prix de revient de votre investissement locatif.

Le projet d’investissement locatif

Le projet d’investissement locatif devient de plus en plus tentant grâce à la loi Pinel. Ainsi, si vous faites l’achat cash ou à crédit d’un logement neuf pour le louer, vous pouvez bénéficier d’un abattement fiscal allant de l’ordre de 12% pour une location de 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans.
Il faut remarquer que le taux de réduction peut être révisé annuellement. Ainsi, en 2023, le taux applicable sera 10,4% pour une location de 6 ans, 15% pour et 17,5 % pour 12 ans. Vous devenez ensuite propriétaire bailleur et votre bien immobilier est éligible au dispositif Pinel.
En tant que contribuable, vous avez l’obligation de déclarer vos revenus. Cette déclaration à l’administration fiscale doit être renouvelée tous les ans pour bénéficier continuellement de l’avantage fiscal Pinel. Il vous est possible de vous lancer dans l’investissement en Société Civile de Placement Immobilier ou SCPI pour bénéficier également d’un avantage fiscal et des conseils des experts.